Auguste Ouédraogo

Né en 1979 à Ouagadougou au Burkina Faso, il intègre la troupe Le Bourgeon du Burkina en 1993 où il suit jusqu’en 2000 une formation en danse, théâtre, conte et musique sous la direction artistique de Théodore L. Kafando, Salia Sanou et Amadou Kienou.
Entre 1996 et 2001 il suit des formations proposés par le Centre Culturel Français Georges Méliès de Ouagadougou avec Nana Nilson, Christophe Chelleux, Robert Seyfried, Sey- dou Boro…
Puis les formations données par Opiyo Okach, Xavier Lot et Angelin Prejlocaj à l’occasion des éditions 2002, 2003 et 2005 du Festival Dialogues de corps à Ouagadougou.
En 2001 et 2002, il est invité par le Festival Montpellier Danse dans le cadre des Ateliers du Monde dirigés par Susan Buirge, Bernardo Montet et Benoît Lachambre.
Il participe au stage international de danse (Laboratoire de Création) dispensé par Claude Brumachon et Benjamin Lamarche au Centre Chorégraphique de Nantes.
En 1993 il rencontre son partenaire Bienvenue Bazié avec qui il crée la compagnie Auguste-Bienvenue en 2000. Depuis huit créations verront le jour.
En 2008, Auguste Ouédraogo et Bienvenue Bazié mettent en place le projet Engagement Féminin qui offre un cadre adéquat aux artistes féminines africaines en leur donnant accès à des formations longues, des résidences de création et des tournées. De ce projet est née en 2010 la pièce Dans Un S’y mettre.
Parallèlement il participe en tant qu’interprète et chorégraphe à plusieurs créations: 2000, Kôyan Kôté -Salia Sanou, Seydou Boro et Cyril Viallon. 
2002 Transpace Cie DIT de Robert Seyfried
. 2004, Sèg Sègbo avec la collaboration de Hind Benali.
2006, Toupie or not toupie, Laboratoire de création au CNDC Châteauvallon. 2011 L’Opéra Urbain Leena – Boris Boubacar Diop et Guy Lenoir. 
2012, Biface Concert-Chorégraphique de Perrine Fifadji et Khanzaï
. 2013, Pourquoi la hyène… de Seydou Boro.