Avec les publics

Tout au long de la saison, Charleroi danse organise des actions de sensibilisation visant à favoriser aux publics l’approche de l’univers des danseurs et des chorégraphes qui sont programmés, mais aussi de la réalité et du travail quotidien d’un centre chorégraphique : visites guidées des espaces de La Raffinerie et des Écuries, projets avec des associations de quartier et stages pour étudiants sont quelques-uns des axes de médiation.

Rencontres, bords de scène, sorties de résidence, ateliers, conférences et autres activités parsèment également notre programmation.

En écho aux spectacles
Présentation de saison

Mi-juin 2020, Charleroi danse organise deux soirées de présentation publique du programme de la saison 2020-2021.
Venez nombreux pour découvrir en avant-première de nouvelles surprises de danse et peut-être déjà programmer vos soirées à venir !

Je 18 juin — CHARLEROI Les Écuries
Ve 19 juin — BRUXELLES La Raffinerie

Jeune public

Charleroi danse affiche désormais une intention de rassembler toutes les générations. En ce sens les plus petits trouveront aussi leur bonheur avec une programmation régulière pour le jeune public.

Voir le programme

Come and celebrate your birthday at Les Écuries in Charleroi!

For children aged 6-12. Come and see the show, have tea and get a small gift for free + a special price of € 3 per child for your friends.
— Sunday 18 February for the show d’à côté by Christian Rizzo (for those born between 3 February and 3 March)
— Saturday 9 June for Big Bears Cry Too by Miet Warlop

Informations & réservations (obligatoires)

+32 (0)71 20 56 40

Les mercredis — Ateliers de danse

Amoureuse de la danse dans toute sa diversité, Peggy Francart développe un atelier de pratique à partir de la programmation artistique de Charleroi danse. Venez découvrir et comprendre les recherches des danseurs et chorégraphes invités au plateau autant que les questions de répertoire contemporain sur un mode convivial, dans une ambiance ludique et créative. L’atelier se découpe en cycles trimestriels, chacun aboutissant à une présentation publique du travail.

Informations & inscriptions
+32 (0)71 50 92 87

Les mercredis
(sauf vacances scolaires) :
16:00 > 18:00 — pour enfants (6+)
19:00 > 21:00 — pour adultes

7€/atelier

Charleroi — Les Écuries

Stages durant les vacances scolaires

Dans sa volonté d’ouvrir les portes de La Raffinerie aux enfants de Molenbeek, Charleroi danse et la Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale organisent des stages pendant les vacances scolaires.

Pratiques amateurs

Tous les mardis, mercredis et vendredis, faites le pas et venez danser!
#toutpublic #lesenfantsaussi #bruxelles #charleroi

Les mardis — Mouvement et bien-être

Le danseur et chorégraphe Fernando Martin continue son atelier de mouvement et de mise en forme. Ce cours s’adresse à toutes les personnes qui ont l’envie de découvrir des techniques de danse et de bien-être, tels que le do in (auto-massage), le chi kung (circulation de l’énergie), le stretching-yoga et évidemment la danse contemporaine.

Informations & inscriptions

+32 (0)71 23 01 33

Un mardi sur deux
à partir du 17.09.2019
(sauf vacances scolaires):
19:00 > 20:30

7€/séance

Bruxelles — La Raffinerie

Les mardis — Yoga

Ludovica Riccardi, en charge à Charleroi danse de la programmation de cours pour danseurs professionnels, pratique depuis plus de 10 ans
le yoga BKS Iyengar, dont elle suit une formation à l’enseignement.
Cette méthode met l’accent sur l’alignement et la durée des postures. Les asanas sont adaptés aux élèves en fonction de leur souplesse et avec l’aide des supports.
Pour améliorer le bien-être et la compréhension de son corps, avec une pratique correcte, sûre et efficace.
Un mardi sur deux
(sauf vacances scolaires)

Informations & inscriptions

+32 (0)71 23 01 33

Un mardi sur deux
à partir du 17.09.2019
(sauf vacances scolaires):
19:00 > 20:30

7€/séance

Bruxelles — La Raffinerie

Les mercredis – Hip-Hop & contemporain

Après le foot, la danse est l’activité la plus populaire dans le monde. Forts de leur pratique personnelle, les danseurs Julie Bougard et Julien Carlier animent des ateliers mêlant Hip-Hop et répertoire contemporain. S’appuyant sur les bases rythmiques et techniques du Hip-Hop, le cours permet à chacun de développer sa propre expression via des sessions d’improvisation et de composition simples.

Informations & inscriptions

+32 (0)71 23 01 33

Les mercredis
à partir du 18.09.2019
(sauf vacances scolaires):
15:30 > 17:00

dès 7 ans
15€/trimestre

Bruxelles — La Raffinerie

Les mercredis — Ateliers de danse

Amoureuse de la danse dans toute sa diversité, Peggy Francart développe un atelier de pratique à partir de la programmation artistique de Charleroi danse. Venez découvrir et comprendre les recherches des danseurs et chorégraphes invités au plateau autant que les questions de répertoire contemporain sur un mode convivial, dans une ambiance ludique et créative. L’atelier se découpe en cycles trimestriels, chacun aboutissant à une présentation publique du travail.

Informations & inscriptions
+32 (0)71 50 92 87

Les mercredis
(sauf vacances scolaires) :
16:00 > 18:00 — pour enfants (6+)
19:00 > 21:00 — pour adultes

7€/atelier

Charleroi — Les Écuries

Les vendredis — Atelier de mouvements destinés à des 55+

Depuis plusieurs saisons, Fernando Martín accompagne un atelier spécialement destiné à des personnes de plus de 55 ans. Il vise l’amélioration de la mobilité ainsi que de la souplesse du corps via des exercices de respiration, d’automassage, d’étirement et d’apprentissage de techniques issues du chi kung, du do in et du yoga.

Informations & inscriptions
+32 (0)71 50 92 87

Les vendredis
(sauf vacances scolaires) :
10:30 > 12:30

7€/atelier

Charleroi — Les Écuries

Public scolaire

L’initiation à la danse et aux problématiques du corps sera définitivement inscrite dans les programmes scolaires, par l’entrée en vigueur du parcours d’éducation culturelle et artistique (PECA). Elle peut également constituer une approche méthodologique pour un objectif pédagogique particulier. Nous sommes à l’écoute des enseignants et leur proposons gratuitement un éventail d’outils. Enseignants, passez la porte, dites-nous quels sont vos besoins et vos attentes, et construisons ensemble votre propre démarche pédagogique !

Vous êtes enseignant,
voir l’espace pro

ÉKLA / Rencontres Danse à l’École

Le programme ékla œuvre au rapprochement entre monde de l’éducation et monde artistique en donnant à chacun la possibilité de contribuer à une société ouverte d’esprit. Il se décline en différents axes : résidence d’artistes dans les écoles, programmation de spectacles jeune public, Turbulences – Festival International de Théâtre Jeune Public, un pôle de ressources référent en matière d’art à l’école… Initier l’individu à la chose artistique dès 
son plus jeune âge, éduquer son regard en l’invitant à questionner ce qui lui est donné à voir, ou simplement lui donner la possibilité de s’adonner à la création le temps d’un projet constituent des enjeux importants pour la construction de la société
de demain.
Charleroi danse soutient ékla en accueillant aux Écuries des formations reposant sur la rencontre entre enseignants et artistes, ainsi qu’en accompagnant des résidences de chorégraphes dans les établissements scolaires de la Région wallonne. Au fil d’une série d’ateliers en classe avec l’artiste, où priment la recherche
 et l’expérimentation, les élèves
 vivent l’expérience d’un processus
 de création et composent une 
petite forme envisagée non comme un spectacle abouti mais comme
 un processus en cours.
Du 11 au 15 mai 2020, les Écuries accueillent les journées « Art
à l’école », dédiées à la présentation publique de tous les ateliers qui ont rassemblé élèves et artistes au cours de l’année écoulée. Ce précieux moment de rencontre permet
 de révéler aux élèves la force de 
leur création et d’échanger avec d’autres élèves de toute la Wallonie : un partage placé sous le signe de la bienveillance et de la curiosité, où les élèves sont à la fois danseurs, auteurs et spectateurs.

Un ancrage molenbeekois

La Raffinerie, dans son passé industriel, a été l’un des cœurs battants de Molenbeek. Elle doit continuer à jouer un rôle dans le quartier et s’ouvrir à différents publics en proposant une série d’actions de sensibilisation à la danse.
Créer des ponts, tisser des liens, susciter de nouvelles envies, La Raffinerie s’engage à trouver des points de convergence et de rassemblement connectés avec la population locale. Des artistes, choisis et soutenus par l’institution, travaillent en étroite collaboration avec les écoles et le milieu associatif et élaborent des projets artistiques uniques.
La Raffinerie offre une programmation régulière pour le jeune public dont certaines représentations en collaboration avec la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale. Les portes de La Raffinerie sont ouvertes pour des scolaires et tous publics y compris durant les vacances scolaires où des stages créatifs sont organisés à destination des plus jeunes.
À terme, un espace enfant devrait voir le jour pour permettre aux enfants du quartier de s’initier aux pratiques « des danses Compotoreines » et donner l’occasion aux mamans de se détendre et/ou partager des pratiques liées aux différents entrainements.

Informations :

+32 (0)71 23 01 33

Première danse à Molenbeek

Il y a un âge où la danse est spontanée, désinhibée … innée. On retrouve cela d’une manière universelle chez les enfants âgés de 2 ans et demi à 6 ans. Cette première danse libre s’inscrit néanmoins dans un contexte sociologique et culturel. Elle prend évidemment une expression différente selon les milieux et cultures. Il n’y a qu’à citer toutes les danses répertoriées pour comprendre la richesse de cet art et le vrai sens du mot populaire : tango, salsa, hip hop, tecktonik, valse, slow, disco, sardane, flamenco, zoulou, danse haka, danse orientale, twist, danse indienne, country, danse tribale, polka, break dance, danse folklorique, jump style, danse classique, etc.
La série Première danse se propose de capter ces tout premiers gestes chorégraphiques en filmant différents enfants de Molenbeek. Il s’agit ainsi de constituer une sorte de mémoire des enfants dansants de ce quartier, une cartographie sensible des gestes libres de cette génération.
À la fin du tournage, une collection unique rassemblera des portraits des enfants avec des visages et des corps différents, et donnera une image universelle de l’enfance en mouvements de Molenbeek. Cette collection sera déposée à la Maison communale comme une trace joyeuse de cette génération, et conservée comme une empreinte à disposition des futures générations.

Avec les danseurs
Chorégraphes résidents, Ayelen Parolin, Louise Vanneste et Boris Charmatz

Depuis 2017, la place des artistes au cœur du projet de Charleroi danse s’élargit et s’enrichit d’influences nouvelles et de moyens accrus. La part du budget artistique a augmenté ces dernières années dans une priorité constante accordée à la création. A titre d’exemple, une cinquantaine de compagnies sont désormais accueillies chaque saison dans nos studios de La Raffinerie et des Ecuries et les apports en coproduction ne cessent parallèlement de croitre.

Unique Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Charleroi danse entend remplir pleinement son rôle dans l’accompagnement d’artistes aux différents stades de leurs parcours.
Dans ce contexte, Louise Vanneste et Ayelen Parolin occupent une place privilégiée en tant qu’artistes résidentes et accompagnées bénéficiant d’une aide financière sur trois ans (2017-2020), d’un accès prioritaire aux studios, aux services techniques et une diffusion dans les temps forts de notre programmation. Cet engagement se perpétue à l’occasion de la Biennale ; Ayelen Parolin présente en première mondiale Weg sa nouvelle création. Pièce pour neuf interprètes, Weg est en ce sens la première grande forme de la chorégraphe, une production ambitieuse et importante pour le développement de la compagnie. Louise Vanneste est présente elle aussi avec Clearing / Clairière, comme un écho à sa pièce Thérians, créée pour la Biennale 2017. A l’obscurité du premier spectacle répondra la mise à nue de la partition dansée, offerte dans le dépouillement du studio et de la lumière naturelle.
Les deux chorégraphes poursuivent leur essor et affinent leur langage, polymorphe et exigeant, représentatif de la richesse de la création contemporaine.
Afin de stimuler le projet artistique et les liens avec le public, Charleroi danse s’est associé depuis 2018, à Boris Charmatz, chorégraphe majeur de la scène chorégraphique actuelle, reconnu internationalement – du MOMA de New York au Centre chorégraphique de Rennes qu’il a dirigé pendant dix ans (1998 – 2018) – infatigable inventeur de formes, engagé dans de nombreux projets de médiation. Il bénéficie du même dispositif d’accompagnement que Louise Vanneste et Ayelen Parolin.
Sa rencontre avec le public carolo a eu lieu en ouverture de saison 2018 avec deux projets phares : A dancer’s day, parcours proposé aux spectateurs suivant une journée type du danseur puis enfant, créé dans la Cour d’honneur du festival d’Avignon (2011) et réactivé en partenariat avec la Volksbühne, des enfants berlinois, carolos et bruxellois. Fort de cette première expérience avec les danseurs en herbe, Boris Charmatz a souhaité poursuivre l’aventure avec eux. Une quarantaine d’enfants sont invités, en cette rentrée 2019, dans nos studios à Charleroi à participer au projet Levée, ateliers de transmission autour de la pièce Levée des conflits. Ensemble, ils nous offrent le résultat de leurs explorations en guise de lever de rideau de la Biennale. A découvrir : une communauté éphémère portée par une mosaïque d’actions simultanées dans un relai permanent d’un enfant à l’autre, une ronde hypnotique. Plus tard dans la soirée, Boris Charmatz présente sa nouvelle création infini, marathon contre la montre, réflexion sur la course échevelée du temps, bouquet final de l’ouverture de la Biennale.
Une autre façon de dire notre inlassable soutien aux artistes.

Coproduction

Dans le cadre de sa politique d’accompagnement et de soutien à la création, Charleroi danse s’engage chaque année dans la coproduction de spectacles. La coproduction concerne prioritairement les artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles mais s’ouvre également aux projets d’artistes étrangers. Elle s’adresse aux chorégraphes confirmés comme aux artistes émergents. L’aide consiste en un apport financier ; elle s’accompagne généralement de la mise à disposition de studios, d’un éventuel soutien technique, administratif ou en diffusion par la programmation des pièces dans nos espaces à Bruxelles et à Charleroi.

Pour la saison 19-20, les artistes et projets de la Fédération Wallonie-Bruxelles coproduits sont les suivants :

Pauline Corvellec Black & Light
Mercedes Dassy B4 summer

Lorenzo De Angelis & Wagner Schwartz Playlist
Thomas Hauert Création 2020 (titre provisoire)
German Jauregui & Antia Diaz Rassemblement

Ikue Nakagawa Nakami
Mauro Paccagnella & Alessandro Bernardeschi Closing Party
Karine Ponties Lichens

Jonathan Schatz Fragment
Alessia Wyss Sek’ Nord
Erika Zueneli & Juan Benitez Il Canto.

Concernant les productions internationales, les artistes et projets coproduits sont :

Marco Berrettini No Paraderan
Jérôme Brabant Gaëlle
Volmir Cordeiro Trottoir
Hélène Iratchet Sketches

Eric Minh Cuong Castaing Infante
Tidiani N’Diaye Wax

Résidence et accueil-studio

Chaque saison, Charleroi danse offre à des chorégraphes de la Fédération mais aussi à des chorégraphes internationaux la possibilité de bénéficier du dispositif « résidences de création ». Cet accompagnement se traduit par la mise à disposition d’espaces de travail aux Écuries et à La Raffinerie et de logements (à Charleroi uniquement) ainsi que par un soutien technique et administratif permettant aux artistes de développer leurs projets dans des conditions optimales. Ces résidences vont généralement de pair avec un apport en coproduction. Des rencontres avec le public, des sorties de résidence ou des actions de médiation sont organisés à la demande des artistes ou en fonction des projets de l’institution. Ce dialogue avec la structure peut s’étendre sur plusieurs semaines.

« L’accueil-studio » est un autre dispositif de soutien à la création chorégraphique. Il s’agit de l’accueil par Charleroi danse, en parallèle des résidences d’artistes, d’une compagnie ou d’un artiste sur une étape de création ou de recherche, avec mise à disposition à titre gratuit d’un des six studios de répétition situés aux Écuries à Charleroi ou à La Raffinerie à Bruxelles. Il peut être accompagné d’appuis techniques et administratifs ainsi que d’un regard artistique. L’accueil-studio, d’une durée minimum d’une semaine, bénéficie prioritairement à un chorégraphe ou une équipe chorégraphique en situation d’émergence, mais aussi d’un autre champ artistique dès lors que la démarche s’inscrit dans une interaction avec la danse.

Pour le dépôt des demandes de coproduction, de résidence et d’accueil-studio,
voir l’espace pro

Certificat Danse et pratiques chorégraphiques

Certificat de formation continue
Janvier — Septembre 2020

Centrée sur la pratique et le développement d’une recherche artistique, cette formation supérieure croise pratique et théorie pour répondre aux attentes et nécessités de la profession en danse.

La formation se déroule à Bruxelles, à Charleroi et à Paris. Ce certificat se construit sur un partenariat entre Charleroi danse, l’opérateur culturel en charge des questions chorégraphiques sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’école de La Cambre (ENSAV), l’INSAS/Institut Supérieur des Arts du Spectacle et le Conservatoire Royal de Bruxelles, en collaboration avec la filière en Arts du spectacle de la Faculté de Lettres, Traduction et Communication de l’Université Libre de Bruxelles et l’UO/Université ouverte.

Le certificat Danse et pratiques chorégraphiques s’inscrit à un niveau d’exigence correspondant à un Master dans l’enseignement supérieur (niveau 7). 
Il se déroule sous forme de 9 sessions et sur une période de 9 mois.

— OBJECTIFS DE LA FORMATION
* Offrir aux participants un approfondissement de différentes pratiques du corps ou de la création chorégraphique ; 

* Maîtriser les outils conceptuels et dramaturgiques de la création chorégraphique ; 

* Explorer une recherche originale, individuelle et collective ; 

* Aborder les conditions de mise en œuvre d’un projet avec une équipe sur un plateau ; 

* Stimuler la réflexion et la créativité des participants.

— DURÉE DE LA FORMATION
De janvier à septembre 2020
(équivalent à 25 crédits ECTS)

— PUBLIC VISÉ
Danseur, chorégraphe, artiste de 20 à 35 ans, dont la recherche est liée à la question du corps et du mouvement, titulaire d’un bachelor ou ayant au moins 3 ans d’expériences professionnelles.

— INTERVENANTS
Boris Charmatz, danseur, chorégraphe et directeur de l’association Terrain;
MarK Tompkins, danseur, chanteur chorégraphe et pédagogue ;
Meg Stuart, chorégraphe et danseuse ;
nora chipaumire, performeuse, chorégraphe et chercheuse en danse ;
Lia Rodrigues, chorégraphe, danseuse et directrice de la Lia Rodrigues Companhia de Danças
Brice Cannavo, créateur sonore et professeur à l’INSAS ;
Julie Petit-Etienne, créatrice lumière et professeur à l’INSAS ;
Olga de Soto, danseuse, chorégraphe et chercheuse en danse ;
Karel Vanhaesebrouck, auteur, dramaturge, professeur à l’ULB et directeur du CiASp.

— PROGRAMME
13 > 24 janvier 2020 — masterclass 1
Boris Charmatz

27 > 31 janvier 2020 — module 1
Dramaturgie, esthétique, corps, politique

17 > 28 février 2020 — masterclass 2
Mark Tompkins avec la participation de Meg Stuart

9 > 18 mars 2020 — module 2
Initiation à la création sonore et lumière
Julie Petit-Etienne & Brice Cannavo

25 mars > 4 avril 2020— module 3
(Festival LEGS)
Analyse de spectacles
Olga de Soto

6 > 17 avril 2020 — masterclass 3
nora chipaumire

27 avril > 8 mai 2020 — masterclass 4
Lia Rodrigues

15 > 20 juin 2020 — module 4
Camping, plateforme chorégraphique internationale, Paris

29 juin > 10 juillet 2020 — module 5
Recherche et développement de projets collectifs 
Olga de Soto

Septembre 2020
Certification, bilan et évaluation

SÉLECTION
Envoi d’un dossier de présélection de 5 Mo maximum pour le 26 juin 2019 par email uniquement à l’adresse suivante :

Le dossier de présélection se compose de :
– Un CV incluant la présentation détaillée du cursus suivi par le.la candidat.e ainsi que de ses pratiques professionnelles artistiques et corporelles
– Une lettre de motivation
– La présentation de l’état actuel des recherches)

AUDITIONS
19 et 20 septembre 2019
à Charleroi danse / La Raffinerie, Bruxelles

DROITS D’INSCRIPTION
1500€

INFORMATIONS

Training Programme

Répondant aux besoins de la profession, Charleroi danse propose un programme ininterrompu de cours et de workshops à La Raffinerie. Ce training permet aux danseurs, nombreux à Bruxelles, d’appréhender des techniques variées et de développer leur travail de recherche et d’improvisation. Les professeurs sont des danseurs et des chorégraphes venus d’horizons internationaux, reconnus pour leurs qualités de pédagogue et leurs approches singulières, représentatives des différentes pratiques de la danse aujourd’hui. Cette saison, le Training Programme élargit encore ses domaines d’apprentissage en proposant un enseignement régulier aux danses du monde et aux nouveaux folklores.

Voir le programme

Informations & inscriptions :
+32 (0)71 23 01 33

MORNING DANCE CLASS
Cours 8€ / Semaine 35€

WORKSHOP
Prix variable

Bruxelles — La Raffinerie

Hip hop – du Tremplin à la Scène #3

Démarrée en 2009, la formation professionnelle pour danseurs hip hop coordonnée par le Centre culturel Jacques Franck, en collaboration avec d’autres acteurs culturels, en est à sa troisième édition. Aux côtés de la Compagnie Victor B, du Théâtre de Namur, du Centre culturel de Namur, de Mars – Mons arts de la scène, du Centre culturel régional du Centre – La Louvière, du Théâtre de Liège, du FLOW – Centre Euro-régional des cultures urbaines, de l’association Lezarts Urbains, du Grand Studio, de Iles asbl Iles, du Bureau International de la Jeunesse et de la Compagnie Art Track, Charleroi danse compte cette année encore parmi les partenaires engagés dans cette aventure. Ce projet, initié par Jean-Claude Pambè Wayack et soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, est l’occasion de contribuer à la reconnaissance et au développement de la danse hip hop sur les scènes professionnelles.

Le Tremplin forme des jeunes artistes pendant un an et les accompagne vers la création chorégraphique. Durant plusieurs semaines de formation intensive, via des modules à la fois théoriques et pratiques donnés par des spécialistes, un groupe de vingt artistes en devenir pourra perfectionner son art en l’enrichissant des styles divers qui font historiquement partie du mouvement hip hop : break, locking, popping, mais aussi des disciplines plus récentes liées aux danses urbaines : house dance, krump, waacking, afro modern…

Le Tremplin permet également à ses participant(e)s de professionnaliser leur démarche en abordant l’écriture chorégraphique, la dramaturgie, la scénographie, etc. L’aboutissement de ce programme sera la présentation publique de leurs créations avec une tournée sur les scènes des théâtres partenaires en 2019-2020.

Avec le secteur des arts de la scène

Brussels, Dance !

Focus on contemporary dance
Du 1er février au 4 avril 2020, à Bruxelles, la danse se donne à voir dans tous ses langages et dans toute sa vitalité !
Pour sa 5e édition, Brussels, dance! met à nouveau à l’honneur la création chorégraphique contemporaine.
Bruxelles attire les créateurs d’ici et d’ailleurs venus profiter de l’effervescence d’une capitale inventive et remuante. Les talents de la danse créent, se croisent et se produisent dans cette ville exceptionnellement vive et créative.
Initiative directe des lieux culturels, Brussels, dance! donne à la danse contemporaine une plus grande visibilité et fait rayonner Bruxelles, capitale de la danse ! C’est aussi le désir d’inciter les publics à pousser les portes de lieux qui leur sont inconnus, et d’encourager la circulation des spectateurs et des artistes dans ce réseau culturel.
Cette année, ce sont treize lieux culturels qui mettent en commun leur programmation sous le label Brussels, dance!. Le Beursschouwburg, Charleroi danse / La Raffinerie, Garage 29, Kaaitheater, KVS, L’L, la Balsamine, La Bellone, le 140, Le Jacques Franck, Les Brigittines, Les Halles de Schaerbeek, le Théâtre National illustrent la richesse et la diversité des scènes bruxelloises, et convient leurs publics autour de propositions ouvertes et audacieuses.

1 VILLE
2 MOIS
13 LIEUX 50 SPECTACLES & CONFÉRENCES
100 REPRÉSENTATIONS

Découvrez l’intégralité de la programmation sur le site web :
brusselsdance.eu

Tour de Dance

Réseau international de Diffusion en
 Danse contemporaine, Tour de Dance a pour objectif de faciliter, d’optimiser et 
de mutualiser les tournées de spectacles chorégraphiques – généralement extra-européens – dans un périmètre géographique « restreint » et dans « un temps défini » en Belgique, au Grand-Duché du Luxembourg, en France, au Pays-Bas et en Allemagne.

Fondé en 2015, le réseau
 compte 5 membres-fondateurs :
 Le Théâtre de Liège (Belgique), Charleroi danse (Belgique), Les Théâtres de la
 Ville de Luxembourg (Luxembourg), La Comète – Scène Nationale de Châlons-en-Champagne (France), Holland Dance Festival à La Haye (Pays-Bas). En 2016,
 ces 5 membres-fondateurs ont été rejoints par le Concertgebouw – Cultuurcentrum de Bruges (Belgique), La Scène Nationale
 61 d’Alençon (France), Les deux
 Scènes de Besançon (France), tanzhaus nrw (Allemagne).

La fédération de ces 9 maisons de diffusion et de production d’œuvres chorégraphiques internationales permet d’importantes économies d’échelles en termes de coûts de voyages et d’accueils. Elle offre aussi aux publics une variété de programmation importante, axée sur la diversité culturelle, sortant souvent des sentiers battus.

Cette saison, plusieurs spectacles sont invités dans ce « tour ». Charleroi danse a proposé le spectacle du Brésilien Bruno Beltrão, Inoah, pièce pour 10 danseurs. Cinq lieux à l’origine du réseau, Charleroi danse, le Théâtre de Liège, Concertgebouw Brugge en partenariat avec Cultuurcentrum Brugge, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg et La Comète, l’accueilleront durant le mois d’octobre ainsi que quatre autres lieux qui s’associent pour l’occasion, Vooruit Gent, STUK Leuven, Theater Freiburg et Mars – Mons arts de la scène.

Une tournée de 12 représentations de Inoah dont l’organisation et la production déléguée sont assurées
par Charleroi danse :

02 & 03.10.2019
Vooruit, Gent (BE)

06.10.2019
Charleroi danse / Les Écuries, Biennale Internationale
de la danse, Charleroi (BE)

09.10.2019
STUK Leuven (BE)

12 & 13.10.2019
Les Théâtres de la Ville de Luxembourg (LU)

15 & 16.10.2019
Théâtre de Liège (BE)

18 octobre 2019
La Comète, Châlons-en-Champagne (FR)

20 octobre 2019
Theater Freiburg (DE)

23 octobre 2019
Concertgebouw Brugge (BE)

25 octobre 2019
Mars – Mons arts de la scène (BE)