Avec les publics

Chaque année, Charleroi danse organise des temps de rencontres avec les publics. Tout d’abord, deux présentations de saison ont lieu en juin et/ ou septembre chaque année : l’une se déroule à Charleroi et l’autre à Bruxelles. Venez nombreux pour découvrir en avant-première de nouvelles surprises de danse et peut-être déjà programmer vos soirées à venir !

Par ailleurs, tout au long de la saison, des actions de sensibilisation sont organisées pour favoriser l’approche de l’univers des danseurs et des chorégraphes qui sont programmés, mais aussi pour mieux connaître la réalité du travail quotidien d’un centre chorégraphique. Visites guidées des espaces de La Raffinerie et des Écuries, projets avec des associations de quartier et du territoire, et stages pour enfants et étudiants sont quelques-uns des axes de médiation… des rencontres, bords de scène, sorties de résidence, ateliers, conférences et autres activités parsèment également notre programmation.

Enfin, Charleroi danse affiche une intention de rassembler toutes les générations. En ce sens les plus petits trouveront aussi leur bonheur avec une programmation régulière pour le jeune public : voir le programme jeune public
 

En écho aux spectacles
Avec les scolaires à Charleroi

 

Le rôle des femmes dans la danse contemporaine


 
En collaboration avec l’Athénée Royal Vauban ainsi que le Conservatoire de Charleroi et le Musée de la Photographie, et soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, Charleroi danse ouvre ses portes aux étudiants du 1er degré en option Arts d’Expression à raison de deux heures par semaine. Tout au long de l’année, les élèves participent à des ateliers de pratique chorégraphique, à des rencontres avec les artistes danseurs ou chorégraphes, mais aussi à des spectacles et complèteront un carnet de bord du spectateur pour garder une trace de leur expérience. Ce projet porte son attention sur le rôle des femmes dans la danse contemporaine et sera accompagné d’une contextualisation en classe, en étroite collaboration avec le corps professoral. Ce projet a pour but de permettre aux étudiants d’accéder à la danse et au monde artistique en créant des liens avec d’autres enseignements. L’idée de mettre la danse au service d’une dynamique pédagogique et de favoriser la création de liens entre les jeunes entre-eux et avec la danse.

 

La danse au féminin


 
Toujours dans cette dynamique de création de liens, en collaboration avec l’Institut Saint-Joseph de Charleroi et soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, Charleroi danse accompagne les élèves du cours de français durant un semestre autour de la thématique : « La danse au féminin ». Cet axe d’initiation, lié à la programmation, permettra aux élèves de plonger dans les différents processus de création artistique en rencontrant des chorégraphes afin de comprendre le contexte social, culturel et historique d’un spectacle.


 

 

Les parcours des écoles spectatrices


 
Charleroi danse propose également aux enseignants et classes des parcours de spectateur modulables et ajustables. Nous offrons ainsi la possibilité de rencontrer les différents acteurs de l’univers de la danse. Ces parcours comprennent une visite de tous les espaces des Écuries et une présentation historique, sociale et culturelle de Charleroi danse, une mallette pédagogique : La danse en 10 dates qui permet de découvrir, sur base d’extraits vidéo, des moments marquants de la danse tout au long du 20e siècle et des liens entre danse et enjeux géopolitiques, sociétaux et historiques, une rencontre avec un artiste et les équipes de Charleroi danse, pour comprendre les étapes de la création d’un spectacle et la nécessité de compétences spécifiques au monde des arts de la scène, de la pratique pour expérimenter la danse sur le plateau des Écuries et les studios de danse pour devenir danseur quelques instants, plusieurs spectacles choisis avec vous dans la programmation de la saison, un bord de scène – rencontre avec les artistes à la fin d’un des spectacles choisis.

 
L’initiation à la danse et aux problématiques du corps sera définitivement inscrite dans les programmes scolaires, par l’entrée en vigueur du parcours d’éducation culturelle et artistique (PECA). Elle peut également constituer une approche méthodologique pour un objectif pédagogique particulier. Nous sommes à l’écoute des enseignants et leur proposons gratuitement un éventail d’outils. Enseignants, passez la porte, dites-nous quels sont vos besoins et vos attentes, et construisons ensemble votre propre démarche pédagogique ! N’hésitez pas à nous contacter pour toute information sur les projets, ainsi que pour mettre en place des parcours personnalisés, ou pour tout accompagnement autour de spectacles :
|

Avec les scolaires à Bruxelles

 
Variations digitales est un projet qui se déroule dans le cadre de l’initiative La Culture a de la Classe en collaboration avec l’École de la Plûme à Molenbeek et avec la chorégraphe et danseuse Julie Bougard :
 
Il s’agit d’un projet d’éducation et de sensibilisation croisant la danse et l’image dans le processus pédagogique de l’établissement scolaire. La danse comme écriture du corps en mouvement dans l’espace développe un vocabulaire et une grammaire qui échappent au langage des mots. Elle est universelle et présente dans toutes les cultures. Approcher cette expression relève d’une expérience de partage. Chez les enfants, elle est spontanée et désinhibée. Variations digitales se propose d’accompagner ces tout premiers gestes chorégraphiques partagés à la dimension d’une classe.
 
Vivant dans une société où l’image est omniprésente, les jeunes générations sont naturellement en contact avec elle. Nous l’avons d’ailleurs expérimenté lors de cette période de confinement. En les invitant à se mettre au croisement entre danse et image, le projet a pour objectif de familiariser les enfants avec des enjeux à la fois de représentation et d’identité. Mais ce travail de mouvement augmenté par l’outil numérique ne peut se développer et s’épanouir que dans un contexte de confiance. Pour l’avoir expérimenté à plusieurs reprises, la spontanéité des enfants face à leur image necessite du temps. Nous voulons donc travailler sur du long terme pour construire une relation intime entre les enfants et l’artiste. La tablette, comme outil numérique, est le deuxième partenaire du projet.

L’initiation à la danse et aux problématiques du corps sera définitivement inscrite dans les programmes scolaires, par l’entrée en vigueur du parcours d’éducation culturelle et artistique (PECA). Elle peut également constituer une approche méthodologique pour un objectif pédagogique particulier. Nous sommes à l’écoute des enseignants et leur proposons gratuitement un éventail d’outils. Enseignants, passez la porte, dites-nous quels sont vos besoins et vos attentes, et construisons ensemble votre propre démarche pédagogique ! N’hésitez pas à nous contacter pour toute information sur les projets avec les scolaires à Bruxelles, ainsi que pour mettre en place des parcours personnalisés, ou pour tout accompagnement autour de spectacles :
|

Avec les amateurs à Charleroi

Les mercredis — ATELIER 6+

> Charleroi — Les écuries: tous les mercredis, hors vacances scolaires — 15:00 > 17:00 / 30€ par trimestre
 

Une initiation à la pratique de la danse proposée par la chorégraphe Peggy Francart et développée à partir de la programmation artistique des Écuries. Peggy Francart est actuellement remplacée par Gilles Noël mais sera bientôt de retour et prendra la suite de l’atelier 6+ au courant du premier trimestre !
Cet atelier pour enfants permet un apprentissage chorégraphique créatif en toute convivialité. L’objectif est de faire le lien à soi et à l’autre à travers le mouvement.

 
Abonnement trimestriel renouvelable :
Trimestre 1 > Du 09/09 au 16/12/2020
Trimestre 2 > Du 06/01 au 31/03/2021
Trimestre 3 > Du 21/04 au 30/06/2021

> Informations :

+32 (0)494 16 26 16

Les vendredis — ATELIER 55+

> Charleroi — Les écuries: tous les vendredis, hors vacances scolaires — 10:30 > 12:30 / 40€ par trimestre — Adultes à partir de 55 ans

 
> EN RAISON DE LA SITUATION SANITAIRE, LES COURS SONT ACTUELLEMENT SUSPENDUS.
 
Le danseur et chorégraphe Fernando Martin anime un atelier spécialement conçu pour les personnes de plus de 55 ans, destiné à améliorer leur mobilité ainsi que la souplesse de leur corps.
 
Abonnement trimestriel renouvelable :
Trimestre 1 > Du 18/09 au 18/12/2020
Trimestre 2 > Du 08/01 au 02/04/2021
Trimestre 3 > Du 23/04 au 25/06/2021

> Informations :

+32 (0)494 16 26 16

Avec les amateurs à Bruxelles

Les mardis — YOGA IYENGAR

> Bruxelles — La Raffinerie : tous les mardis, hors vacances scolaires — 19:00 > 20:30 / 65€ par trimestre
 
> EN RAISON DE LA SITUATION SANITAIRE, LES COURS SONT ACTUELLEMENT SUSPENDUS.
 
Ludovica Riccardi, en charge de la programmation des cours pour danseurs professionnels à Charleroi danse, est professeure certifiée de yoga Iyengar. Elle souhaite partager une méthode qui met l’accent sur l’alignement, l’intensité et la durée des postures, pour amplifier l’effet bienfaisant sur l’organisme. Les asanas sont adaptés aux élèves en fonction de leur souplesse et avec l’aide des supports. Les postures inversées, également travaillées, permettent d’équilibrer le système nerveux. Une pratique qui développe force, souplesse et concentration, et améliore le bien-être et la compréhension de son corps.
 
Abonnement trimestriel renouvelable :
Trimestre 1 > Du 15/09 au 24/11/2020

> Informations :

+32 (0)71 23 01 33

> Inscriptions en cliquant ici : 

Les mercredis – HIP-HOP & CONTEMPORAIN

> Bruxelles — La Raffinerie : tous les mercredis, hors vacances scolaires — 15:30 > 17:30 / 15€ par trimestre

 

Après le foot, la danse est l’activité la plus populaire dans le monde. Forts de leur pratique personnelle, les danseurs et chorégraphes Julie Bougard et Julien Carlier animent des ateliers pour enfants et ados, mêlant hip hop et répertoire contemporain. S’appuyant sur les bases rythmiques et techniques du hip hop, le cours permet à chacun de développer sa propre expression via des sessions d’improvisation et des compositions.

Trimestre 1 > Du 16/09 au 16/12/2020
Trimestre 2 > Du 06/01 au 03/03/2021
Trimestre 3 > Du 21/04 au 23/06/2021

Abonnement trimestriel renouvelable, réservation en ligne !

> Informations :

+32 (02) 412 35 14

> Inscriptions en cliquant ici : 

Sur le territoire en Wallonie

 

Un projet citoyen


 
Charleroi danse, lieu soucieux de permettre l’accès à la culture au plus grand nombre, a répondu à un appel à projet participatif et citoyen de la Ville de Charleroi. En lien avec sa programmation, des propositions sont faites à des partenaires associatifs afin de favoriser le lien social et convivial par l’intermédiaire de la danse. Le spectacle choisi permettra de réfléchir autrement sur les particularités de chacun, sur l’écoute d’autrui, et sur le devoir d’intégration de nos différences pour faire société.

 

 

 

Corps et Anticorps


 
Nouvelle initiative visant à favoriser la complicité entre publics et artistes, Charleroi danse a engagé une collaboration avec le chorégraphe Mauro Paccagnella, de la compagnie Wooshing Machine, dont les créations sont régulièrement présentées aux Écuries. Mauro Paccagnella, qui fonde sa démarche chorégraphique sur des valeurs d’engagement et de citoyenneté, a été invité à concevoir des interventions chorégraphiques spécifiques aux habitants de Charleroi, en résonance avec les dynamiques locales de restructuration urbaine.
Ce dialogue avec le territoire, intitulé Corps et Anticorps, se traduit par des actions en déroulé régulier sur toute la saison, en direction du jeune public scolaire ainsi que des adultes. Des étudiants de l’IET Notre-Dame, en cours de professionnalisation dans des secteurs comme l’animation sociale ou le soin esthétique, ont déjà pu suivre un cycle d’ateliers de danse inspirés des gestuelles propres à leur métier. Un programme d’échanges et de pratique du mouvement impliquant des adultes va débuter à l’automne 2020, sur la thématique de la construction de l’espace public.

 

 

Un partenariat avec ékla


 
En tant que Centre scénique de Wallonie pour l’enfance et la jeunesse, ékla œuvre au rapprochement entre monde de l’éducation et monde artistique en donnant à chacun la possibilité de contribuer à une société ouverte d’esprit. Il propose des résidences d’artistes dans les écoles, une programmation de spectacles Jeune Public, un Festival International de Théâtre Jeune Public Turbulences, un Pôle de ressources référent
en matière d’art à l’école…
Charleroi danse soutient ékla
en accompagnant des résidences
de chorégraphes dans les établissements scolaires de la Région wallonne ainsi qu’en accueillant ses formations. En mai, les Écuries consacrent également une semaine aux Rencontres Art à l’École, temps de partages des processus artistiques vécus au sein des projets organisés au cours de l’année écoulée. Ce précieux moment de rencontre permet de révéler aux élèves la force de leur création et d’échanger avec d’autres élèves de toute la Wallonie. Durant ces journées placées sous le signe de la bienveillance et de
la curiosité, les élèves sont à la fois danseurs, comédiens, auteurs
et spectateurs. Dès février 2021, un appel à candidatures sera disponible pour tous les enseignants qui souhaitent s’engager dans cette démarche et accueillir un artiste dans leur classe pour deux années scolaires.
 
Informations :

Sur le territoire à Bruxelles

 

Première danse


 
La danse traverse toutes les cultures. Chez les enfants de 4 à 6 ans, elle est spontanée et largement inspirée par leur environnement. Première danse se propose d’accompagner ces tout premiers gestes chorégraphiques et d’en conserver la trace par le film. En filmant les enfants de Molenbeek, il s’agit de constituer une sorte
de mémoire des enfants dansants de cette commune et de les sauvegarder comme une indication identitaire et joyeuse. Vivant dans une société où l’image est omniprésente, les jeunes générations sont naturellement en contact avec elle. En les invitant à danser devant la caméra, Première danse se donne également pour objectif de familiariser les enfants avec des enjeux à la fois de représentation et d’identité. Une production Charleroi danse, Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles
en collaboration avec la Maison des cultures et de la cohésion sociale de Molenbeek-Saint-Jean et la WAQ – WijkAntenne de Quartier.
 
Informations :

+32 (0)71 23 01 33

 

Danse en cours


 
Avec le Festival Danse en cours, nous voulons créer des ponts et susciter de nouvelles envies en proposant des projets mêlant espace public et cours de récréation. L’enjeu de ce nouveau projet est de trouver des points de convergence et de rassemblement, pour créer la rencontre entre les habitants, les artistes chorégraphes, les enfants et les parents. Les enfants qui viennent chaque mercredi pratiquer la danse pourront participer à ce festival et préparer une « séquence danse » proposée dans la cour de récréation de leur école. Dans cette volonté de tisser des liens avec les écoles, nous souhaitons également mettre en place un projet de création avec un.e des artistes proches de l’institution et une école. Esquisse chorégraphique qui pourra voyager dans les cours d’écoles
de Molenbeek. Pendant 4 jours, à la fin du mois de mai, les paysages urbains, et les écoles, deviendront des lieux de rencontre entre la danse, la nature et l’espace public. L’espace ouvert devient alors un bien commun destiné à la convivialité des habitants. Danse en cours traduit ainsi le caractère « suspendu » de la danse et une localisation éphémère dans les établissements scolaires et
les espaces publics qui les relient.
Ce projet existe en collaboration avec la Maison des cultures et de la cohésion sociale de Molenbeek-Saint-Jean.
 
Informations :

+32 (0)71 23 01 33
+32 (0)2 412 35 14

 

dedansdehors


 
Une proposition de débord de Charleroi danse pour l’espace public bruxellois. Nous travaillons aujourd’hui à consolider certains liens en relation avec l’environnement. Pour cela, nous pensons que la danse peut s’inscrire progressivement dans l’expérience sensorielle des habitants et partager leurs espaces de vie et de rencontre. Le site de la porte de Ninove nous semble pour cela tout indiqué. Encore peu investi, il offre la possibilité de travailler en dynamique avec les associations du quartier dans l’objectif de proposer collectivement un usage de l’espace, pour et par ses habitants. Nous souhaitons y proposer du mouvement dans une idée d’accessibilité et de possibilité d’usage : rencontrer autrui par « les déplacements » dans un espace public dont l’usage habituel se réduit uniquement à la circulation des passants. Un nouveau terrain de jeux à investir en collaboration avec les chorégraphes résident.e.s.
 
Informations : +32 (0)2 412 35 14

Avec les danseurs
Chorégraphes résidents : Lara Barsacq, Julien Carlier et Boris Charmatz

Après trois années d’une fructueuse collaboration, les conventions qui nous liaient à Louise Vanneste et à Ayelen Parolin se sont achevées en juin 2020. Ces trois années ont été marquées par la production d’œuvres ambitieuses et majeures pour chacune des deux chorégraphes, particulièrement atla (2019) de Louise Vanneste et WEG (2019) d’Ayelen Parolin.
 
Outre ces deux gros projets, les artistes ont développé et affirmé leur langage avec la création d’autres pièces telles que Thérians (2017), Clearing/Clairière (2019), Autoctonos II (2017), Wherever the Music Take You II (2019). Charleroi danse a participé étroitement à la genèse des projets et au rayonnement du travail des artistes. D’autres expériences moins visibles ont également été menées pendant leur résidence : recherche, workshops, laboratoires artistiques d’Ayelen Parolin, médiation et pratique de feedback dans les écoles avec Louise Vanneste comme dans le cadre du projet d’brief par exemple. Les liens tissés se poursuivront à l’avenir : dès cette saison, nous coproduisons et présentons les prochaines créations des deux artistes avec 9 forays, pièce pour neuf danseurs de Louise Vanneste, en mars à Charleroi, et le nouveau duo burlesque d’Ayelen Parolin, programmé dans le festival LEGS à venir.
 
Débutée plus tard, l’association avec le chorégraphe français 
Boris Charmatz continue et prend différentes formes : pédagogie avec les étudiants du Certificat Danse, transmission avec des amateurs, soutien à la production de sa prochaine création-événement Tempête, au Grand Palais à Paris
 en janvier 2021, réflexion sur des projets à venir dans l’espace public…
 
Dans le souci constant de partager ses moyens et d’œuvrer au renouvellement artistique, Charleroi danse a proposé à deux nouveaux chorégraphes de la Fédération Wallonie-Bruxelles un accompagnement privilégié jusque fin décembre 2022. Il s’agit
 de Lara Barsacq et de Julien Carlier. Tous les deux familiers du Centre chorégraphique,
ils viennent d’horizons différents et développent des pratiques qui sont complémentaires pour la danse. Lara Barsacq conjugue dans son travail une recherche autour de l’histoire intime et de l’histoire
de la danse. Elle a créé en nos murs un diptyque inspiré par la danseuse Ida Rubinstein Lost in Ballets russes (2018) et IDA don’t cry me love (2019). Cette saison, elle prépare une nouvelle pièce Fruit Tree pour la Biennale 
2021. Originaire de la danse hip hop, Julien Carlier affirme une démarche expérimentale, mélangeant sans cesse les disciplines et revendiquant un aspect hybride. Après la création de Golem (2019), duo avec le sculpteur Mike Sprogis, il crée et présente cette saison Dress Code, retour aux sources de la breakdance.

Résidence et accueil-studio

Chaque saison, Charleroi danse offre à des chorégraphes de la Fédération mais aussi à des chorégraphes internationaux la possibilité de bénéficier du dispositif « résidences de création ». Cet accompagnement se traduit par la mise à disposition d’espaces de travail aux Écuries et à La Raffinerie et de logements (à Charleroi uniquement) ainsi que par un soutien technique et administratif permettant aux artistes de développer leurs projets dans des conditions optimales. Ces résidences vont généralement de pair avec un apport en coproduction. Des rencontres avec le public, des sorties de résidence ou des actions de médiation sont organisés à la demande des artistes ou en fonction des projets de l’institution. Ce dialogue avec la structure peut s’étendre sur plusieurs semaines.

« L’accueil-studio » est un autre dispositif de soutien à la création chorégraphique. Il s’agit de l’accueil par Charleroi danse, en parallèle des résidences d’artistes, d’une compagnie ou d’un artiste sur une étape de création ou de recherche, avec mise à disposition à titre gratuit d’un des six studios de répétition situés aux Écuries à Charleroi ou à La Raffinerie à Bruxelles. Il peut être accompagné d’appuis techniques et administratifs ainsi que d’un regard artistique. L’accueil-studio, d’une durée minimum d’une semaine, bénéficie prioritairement à un chorégraphe ou une équipe chorégraphique en situation d’émergence, mais aussi d’un autre champ artistique dès lors que la démarche s’inscrit dans une interaction avec la danse.

Pour le dépôt des demandes de coproduction, de résidence et d’accueil-studio,
voir l’espace pro

Certificat Danse et pratiques chorégraphiques

Certificat de formation continue
Janvier — Septembre 2020

Centrée sur la pratique et le développement d’une recherche artistique, cette formation supérieure croise pratique et théorie pour répondre aux attentes et nécessités de la profession en danse.

La formation se déroule à Bruxelles, à Charleroi et à Paris. Ce certificat se construit sur un partenariat entre Charleroi danse, l’opérateur culturel en charge des questions chorégraphiques sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’école de La Cambre (ENSAV), l’INSAS/Institut Supérieur des Arts du Spectacle et le Conservatoire Royal de Bruxelles, en collaboration avec la filière en Arts du spectacle de la Faculté de Lettres, Traduction et Communication de l’Université Libre de Bruxelles et l’UO/Université ouverte.

Le certificat Danse et pratiques chorégraphiques s’inscrit à un niveau d’exigence correspondant à un Master dans l’enseignement supérieur (niveau 7). 
Il se déroule sous forme de 9 sessions et sur une période de 9 mois.

— OBJECTIFS DE LA FORMATION
* Offrir aux participants un approfondissement de différentes pratiques du corps ou de la création chorégraphique ; 

* Maîtriser les outils conceptuels et dramaturgiques de la création chorégraphique ; 

* Explorer une recherche originale, individuelle et collective ; 

* Aborder les conditions de mise en œuvre d’un projet avec une équipe sur un plateau ; 

* Stimuler la réflexion et la créativité des participants.

— DURÉE DE LA FORMATION
De janvier à septembre 2020
(équivalent à 25 crédits ECTS)

— PUBLIC VISÉ
Danseur, chorégraphe, artiste de 20 à 35 ans, dont la recherche est liée à la question du corps et du mouvement, titulaire d’un bachelor ou ayant au moins 3 ans d’expériences professionnelles.

— INTERVENANTS
Boris Charmatz, danseur, chorégraphe et directeur de l’association Terrain;
MarK Tompkins, danseur, chanteur chorégraphe et pédagogue ;
Meg Stuart, chorégraphe et danseuse ;
nora chipaumire, performeuse, chorégraphe et chercheuse en danse ;
Lia Rodrigues, chorégraphe, danseuse et directrice de la Lia Rodrigues Companhia de Danças
Brice Cannavo, créateur sonore et professeur à l’INSAS ;
Julie Petit-Etienne, créatrice lumière et professeur à l’INSAS ;
Olga de Soto, danseuse, chorégraphe et chercheuse en danse ;
Karel Vanhaesebrouck, auteur, dramaturge, professeur à l’ULB et directeur du CiASp.

— PROGRAMME
 
13 > 24 janvier 2020 — masterclass 1
Boris Charmatz

27 > 31 janvier 2020 — module 1
Dramaturgie, esthétique, corps, politique

17 > 28 février 2020 — masterclass 2
Mark Tompkins avec la participation de Meg Stuart

9 > 11 mars 2020 > Module 2
Création sonore avec Brice Cannavo

> Interruption de la formation en raison de la situation sanitaire

> Reprise
 
7 > 11 septembre 2020 — masterclass 3
Avec Lia Rodrigues
 
7 > 9 octobre — module 3
Création Lumières avec Julie Petit-Etienne
 
21 octobre > 7 décembre — module 4
Analyse de spectacles avec Olga de Soto

26 octobre > 6 novembre 2020 — masterclass 4
Avec Nora Chipaumire
 
30 novembre > au 4 décembre 2020 — masterclass 5
Avec Sophie Perez et Xavier Boussiron
 
14 > 17 décembre — workshop avec Boris Charmatz, projet Tempête
 
4 > 22 janvier — Module 4 : recherches et développements de projets / accompagnement et dramaturgie
Olga de Soto, Karel Vanhaesebrouck et Antia Diaz
 
26 janvier — présentation des travaux et jury
 
à suivre — Certification, bilan et évaluation

SÉLECTION
Envoi d’un dossier de présélection de 5 Mo maximum pour le 26 juin 2019 par email uniquement à l’adresse suivante :

Le dossier de présélection se compose de :
– Un CV incluant la présentation détaillée du cursus suivi par le.la candidat.e ainsi que de ses pratiques professionnelles artistiques et corporelles
– Une lettre de motivation
– La présentation de l’état actuel des recherches)

AUDITIONS
19 et 20 septembre 2019
à Charleroi danse / La Raffinerie, Bruxelles

DROITS D’INSCRIPTION
1500€

INFORMATIONS

Training Programme

Répondant aux besoins de la profession, Charleroi danse propose un programme ininterrompu de cours et de workshops à La Raffinerie. Ce training permet aux danseurs, nombreux à Bruxelles, d’appréhender des techniques variées et de développer leur travail de recherche et d’improvisation. Les professeurs sont des danseurs et des chorégraphes venus d’horizons internationaux, reconnus pour leurs qualités de pédagogue et leurs approches singulières, représentatives des différentes pratiques de la danse aujourd’hui. Cette saison, le Training Programme élargit encore ses domaines d’apprentissage en proposant un enseignement régulier aux danses du monde et aux nouveaux folklores.

Voir le programme

Informations & inscriptions :
+32 (0)71 23 01 33

MORNING DANCE CLASS
Cours 8€ / Semaine 35€

WORKSHOP
Prix variable

Bruxelles — La Raffinerie

Avec le secteur des arts de la scène

Objectif Danse #10

Les appels à candidatures pour la prochaine édition de la plateforme biennale Objectifs Danse #10 sont lancés.

La 10ème édition d’Objectifs Danse se déroulera à Bruxelles et à Charleroi du 13 au 15 octobre 2021 dans le cadre de la Biennale Internationale de la danse de Charleroi danse.

Objectifs Danse – OD – est une plateforme biennale de promotion internationale de danse contemporaine des compagnies de la Fédération Wallonie-Bruxelles destinée à stimuler les exportations. Plateforme privilégiée attestant de la vivacité de la création chorégraphique belge francophone, elle rassemble des professionnels internationaux.

Plus d’infos ici

Brussels, Dance !

Lancé par Les Halles de Schaerbeek en 2016, Brussels, dance! est né de la volonté de mettre en valeur les spécificités du réseau de la danse à Bruxelles et combler son déficit de visibilité auprès du public. Brussels, dance! vise à mettre en lumière cet art de la scène en rassemblant sous le label tous les spectacles programmés à Bruxelles durant environ 2 mois, entre février et avril. Cette mise en commun inédite et une campagne de communication solide mettent en valeur le foisonnement, la richesse et la diversité des propositions en danse contemporaine dans notre capitale.
 
Cette initiative bicommunautaire rassemble des partenaires francophones et néerlandophones et est ouverte à toutes les salles bruxelloises qui programment de la danse. L’édition 2020, coordonnée par Charleroi danse, comptait 15 partenaires et comprenait 130 représentations, mais a dû être considérablement raccourcie du fait du confinement. La 6e édition pour 2021, également chapeautée par le Centre chorégraphique se tiendra du 25 février au 4 avril 2021.

Vous pourrez découvrir l’intégralité de la programmation prochainement sur le site web :
brusselsdance.eu

Medias :
> instagram @brusselsdance
> facebook @Brusselsdance
> twitter @Brussels_Dance

Tour de Dance

Réseau international de Diffusion en Danse contemporaine, Tour de Dance a pour objectif de faciliter, d’optimiser et de mutualiser les tournées 
de spectacles chorégraphiques
– généralement extra-européens – dans un périmètre géographique « restreint » et dans « un temps défini » en Belgique, au Grand-Duché du Luxembourg, en France, au Pays- Bas et en Allemagne.

Fondé en 2015, le réseau compte aujourd’hui 10 membres :
Charleroi danse (Belgique), le Théâtre de Liège (Belgique), le Concertgebouw – Cultuurcentrum de Bruges (Belgique), Les Théâtres de la Ville de Luxembourg (Luxembourg), La Comète – Scène Nationale de Châlons-en- Champagne (France), Les deux Scènes de Besançon (France), tanzhaus nrw Düsseldorf (Allemagne), Theater Freiburg (Allemagne), Holland Dance Festival à La Haye (Pays-Bas), ITA à Amsterdam (Pays-Bas).

La fédération de ces 10 maisons de diffusion et de production d’œuvres chorégraphiques internationales permet d’importantes économies d’échelles en termes de coûts de voyages et d’accueils. Elle offre aussi aux publics une variété de programmation importante, axée sur la diversité culturelle, sortant souvent des sentiers battus.

Cette saison nous partageons la tournée de Queen Blood de Ousmane Sy (FR) avec le Théâtre de Liège. Nous devions partager celle de Soufflette de François Chaignaud et la compagnie Carte Blanche (NO) avec le Concertgebouw – Cultuurcentrum de Bruges, mais elle a été annulée en raison de la situation sanitaire.

Le réseau envisage aussi d’initier une production commune, sous la forme d’une commande à un artiste.

En coproduction

Charleroi danse développe une politique de soutien à la création chorégraphique qui s’appuie sur
un éventail complet de dispositifs. Deux fois par an et sur décision
 du comité artistique, des artistes peuvent bénéficier d’un soutien 
en coproduction, de résidences 
de création, d’accueils en studio 
ou encore de bourses de recherche. Que ce soit aux Écuries à Charleroi ou à La Raffinerie à Bruxelles, ce sont autant d’apports en financement,
de mises à disposition d’espaces 
de travail et de séjour ou encore d’aides techniques ou administratives qui garantissent aux artistes des conditions de travail optimales.
 Ces dispositifs sont accessibles en priorité aux artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles mais aussi
 aux projets internationaux.

Lors de la première session d’aide pour la saison 2020-2021, les artistes et projets de la Fédération Wallonie- Bruxelles coproduits :

Meytal Blanaru Undivided
Hippolyte Bohouo Zouglou
Julien Carlier Dress Code
Caroline Cornélis Llum
Milan Emmanuel Abstrkt
Cassiel Gaube Soirée d’études
Anton Lachky Les Autres
Vilma Pitrinaite MATCH 2
Marion Sage Baves
Gaël Santisteva Garcimore est mort
Sabina Scarlat Nothing sexual
Thierry Smits Toumaï Trilogy
Jean-Michel Van den Eeyden & Fatou Traoré A Dance for Greta

Artistes et projets internationaux coproduits :

Bruno Beltrão Nouvelle création
Louise Buléon Queen musclée
Jonas Chéreau R É V E R B É R E R
Luiz de Abreu & Calixto Neto O Samba do Crioulo Doido
Vincent Dupont Attraction
Sophie Guisset VTC

Thibaut Lac Knight night
Dorothée Munyaneza Mailles
Yves Mwanba Voix intérieures (plaidoyer)
Josef Nadj OMMA
Charlie Prince Cosmic A*
Lia Rodrigues Publication pour les 30 ans de la compagnie
Salia Sanou D’un rêve
Simon Tanguy & Thomas Chopin Solo (titre provisoire)
Joséphine Tilloy Evila