Pièce chorégraphique pour 11 interprètes

TO DA BONE

(LA)HORDE

création 2017 / première européenne

(LA)HORDE : Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel

Avec :Valentin Basset aka Bassardo (France) / Mathieu Douay aka Magii’x (France), Camille Dubé Bouchard aka Dubz (Quebec), László Holoda aka Leslee (Hongrie), Thomas Hongre aka ToPa (France), Kevin Martinelli aka MrCovin (France), Viktor Pershko aka Belir (Ukraine), Nick Reisinger aka Neon (Allemagne), Edgar Scassa aka Edx (France), Andrii Shkapoid aka Shkap (Ukraine), Damian Kamil Szczegielniak aka Leito (Pologne), Michal Adam Zybura aka Zyto (Pologne)

Création lumières : Patrick Riou

Régie générale et assistante lumière : Claire Dereeper

Costumes : Lily Sato

Composition sonore : Aamourocean

Production : (LA)HORDE

Coproduction : Charleroi danse, Théâtre de la Ville de Paris, MAC – Maison des Arts de Créteil, le manège – scène nationale de Reims, Teatro Municipal do Porto, POLE-SUD – CDC Strasbourg, La Gaîté Lyrique, Fondation BNP Paribas, DICRéAM – Dispositif pour la création artistique multimédia et numérique, Spedidam, Institut français – Convention Ville de Paris

Chargé de diffusion et développement international : Tristan Barani et Clémence Sormani

Chargée de production : Clémence Sormani

Soutien : Mairie de Paris, SACD – Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, Cité internationale des Arts, Liberté Living-Lab, CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble, DGCA – Direction générale de la création artistique

Résidences : Charleroi danse, MAC – Maison des Arts de Créteil, Teatro Municipal do Porto, le manège – scène nationale de Reims, CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble

La création du Collectif (LA)HORDE, rassemble des Jumpers venus de toute l’Europe qui viendront faire partager l’énergie et la rage de leur danse. À l’origine de ce collectif, trois prospecteurs et traqueurs d’événements dispensés sur le net et qui s’intéressent à toutes les formes artistiques émergeant des nouvelles pratiques nées avec le web. Les trois curieux découvrent les Jumpers sur YouTube et décident de réactiver ce mouvement né en Belgique et aux Pays Bas fin des années 90. Quelques années plus tard, ils parlent d’une danse « post internet » qui fédère ces danseurs autodidactes dont l’apprentissage s’est fait en solitaire mais en connexion avec le reste du monde. Cette petite cavalerie recrutée sur le net éblouit tant elle a su conserver intactes les impatiences du corps en insurrection. TO DA BONE, jusqu’à l’os !

+

 
WORKSHOP
Dans un monde où la révolution se fait de nuit et les lois sont votées à l’aurore, quelles nouvelles formes peut prendre l’insurrection ? Rejoignez (LA)HORDE et les danseurs de TO DA BONE pour une série de rencontres tantôt participatives, tantôt didactiques.

Lu 25.09 – 18:30 > 20:00 – Rencontre + Démo + Atelier
Ma 26.09 – 18:30 > 19:30 – Rencontre + Démo

Charleroi — Les Écuries
gratuit
 
RENCONTRE
Comment les représentations sur le réseau – créées à l’aide de tutoriels par une génération DIY (Do-it-Yourself) – amènent une nouvelle circulation des sous-cultures ?
En écho à leur création, (LA)HORDE ouvre la discussion sur la viralité du geste et les questions qui en découlent : l’accessibilité à de nouvelles pratiques, l’abolition des frontières, le tutoriel, le lien avec les danses traditionnelles/folkloriques, la question du droit d’auteur, l’appropriation culturelle…

Je 28.09 – 20:30 – Bord de scène animé par Annie Bozzini
Charleroi — Les Écuries
gratuit

Mer. 27.09.2017
20:30
Charleroi - Écuries
Jeu. 28.09.2017
19:30
Charleroi - Écuries
Rencontre
60'