Pièce pour 12 danseur·se·s

So Schnell

Dominique Bagouet & Catherine Legrand

Première belge

CHORÉGRAPHIE (1990) : Dominique Bagouet
RE-CRÉATION, DIRECTION ARTISTIQUE (2020) : Catherine Legrand
ASSISTANT ARTISTIQUE : Dominique Jégou
ASSISTANTE À LA TRANSMISSION : Annabelle Pulcini
AVEC : Nuno Bizarro, Eve Bouchelot, Yann Cardin, Florence Casanave, Meritxell Checa Esteban,
Elodie Cottet, Vincent Dupuy, Elise Ladoué, Théo Le Bruman, Louis Macqueron,
Thierry Micouin/Pierre Lison, Annabelle Pulcini
CRÉATION LUMIÈRE : Begoña Garcia Navas
RÉGIE LUMIÈRE : Christophe Olivier
COSTUMES : Mélanie Clénet
SON : Thomas Poli
MUSIQUES : Jean-Sébastien Bach, Laurent Gachet
ADMINISTRATRICE DE PRODUCTION : Julie Chomard Besserova

PRODUCTION : Équilibre
COPRODUCTION : Montpellier Danse, EPCC La Barcarolle Arques, CN D Centre national de la danse, FAIR-E CCNRB — CCN de Rennes et de Bretagne, Les Carnets Bagouet,
Le Triangle cité de la danse Rennes
SOUTIEN : Ministère de la Culture – DRAC Bretagne / Plan de Relance 2021 + Aide au projet, Ministère de la Culture – DGCA, Région Bretagne, Ville de Rennes, Adami, donateurs ProArti
RÉSIDENCE, STUDIO : Réservoir Danse, Ménagerie de Verre

Création décembre 1990, Corum, Montpellier

Re-création septembre 2020, Montpellier Danse

©Caroline ABLAIN

En octobre 1992, Dominique Bagouet, artiste majeur de la fin du XXe siècle, écrivait de So Schnell : « la danse devena[i]t alors une fuite rapide – so schnell, si vite – qui ne veut pas finir ».
Aussi vite qu’elle courût, la danse, pourtant, dut s’arrêter : quelques semaines après avoir signé cette note, le chorégraphe s’éteignait à l’âge de 41 ans. Trente ans plus tard, la version de Catherine Legrand souligne par de délicats ajustements de costumes et de scénographie la tension et la gravité d’une œuvre que le pudique Bagouet avait voilée d’humour et de fantaisie.
La danse saute et galope, mais jamais ne s’emporte ; contrepoints et canons dirigent des combinaisons de phrases dont la complexité n’atteint jamais la confusion ; poursuites, jeux et enlacements déploient des sentiments, une sensualité qui jamais ne se répandent. Les fils d’une chorégraphie faite de cent partitions individuelles fusionnent en un seul chant : celui de l’espace traversé par le temps qui passe. Si vite, si vite.

Jeu. 06.10.2022
20:00
Charleroi - Les Écuries
60'