Requiem pour 14 musiciens

Requiem pour L.

Alain Platel et Fabrizio Cassol

Musiques : Fabrizio Cassol d’après le Requiem de Mozart
Mise en scène : Alain Platel
Chef d’orchestre : Rodriguez Vangama
De et avec : Rodriguez Vangama (guitare et basse électrique), Fredy Massamba, Boule Mpanya, Russell Tshiebua (chant), Stephen Diaz/Rodrigo Ferreira, Owen Metsileng, Nobulumko Mngxekeza (chant lyrique), Joao Barradas/ Charles Kieny (accordéon), Kojack Kossakamvwe (guitare électrique), Niels Van Heertum (euphonium), Bouton Kalanda, Silva Makengo, Erick Ngoya (likembe), Michel Seba (percussions)
Dramaturgie : Hildegard De Vuyst
Assistante musicale : Maribeth Diggle
Assistance à la chorégraphie : Quan Bui Ngoc
Vidéo : Alain Platel, Natan Rosseel, Simon Van Rompay
Scénographie : Alain Platel
Réalisation décor : Wim Van de Cappelle en collaboration avec atelier du décor NTGent
Éclairage : Carlo Bourguignon
Son : Carlo Thompson, Guillaume Desmet
Costumes: Dorine Demuynck
Régisseur plateau : Wim Van de Cappelle
En dialogue avec : dr Marc Cosyns
Assistant mise en scène, responsable tournée : Steve De Schepper
Stage mise en scène : Lisaboa Houbrechts
Stage techniques du spectacle : Ljf Boullet
Diffusion : Frans Brood Productions
Direction de production : Katrien Van Gysegem, Valerie Desmet

Production : les ballets C de la B, Festival de Marseille, Berliner Festspiele COPRODUCTION
l’Opéra de Lille, Chaillot – Théâtre national de la Danse, Les Théâtres de la ville de Luxembourg, ONASSIS Cultural Centre Athens, TorinoDanza Festival, Aperto Festival / Fondazione I Teatri di Reggio Emilia, Kampnagel Hamburg, Ludwigsburger Schlossfestspiele gGmbH – Internationale Festspiele Baden-Württemberg, Festspielhaus St. Pölten, Arsenal – Cité musicale-Metz, Scène nationale du Sud-Aquitain, Opéra de Marseille
Soutien : Ville de Gand, Province de la Flandre-Orientale, Communauté flamande,
North Sea Port, Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge
 

Une co-présentation PBA et Charleroi danse

Le compositeur Fabrizio Cassol et le metteur en scène Alain Platel se connaissent de longue date et ils peuvent aborder en douceur le tabou de la mort, à l’origine du Requiem inachevé de Mozart.
Mâtiné de traditions musicales du monde entier souvent associées aux grands rituels, le Requiem reprend ici son statut de cérémonie de deuil, ni occidentale ni africaine.
Attentif à l’individu plutôt qu’aux masse, le compositeur a choisi de mêler les grandes voix lyriques aux voix noires issues de la tradition orale. Il a prolongé la partition inachevée par un ensemble de variations polyphoniques africaines pleines de vie et chargées de spiritualité. Sur le plan théâtral, Alain Platel a opté pour un décor de stèles inspiré du cimetière du monument dédié à la Shoah à Berlin. Avec délicatesse, il a réglé une chorégraphie où musiciens et chanteurs se rapprochent pour une messe de mort, dans une vision exaltante, finalement assez joyeuse, et qui consacre, d’une nouvelle manière, le caractère universel de cette œuvre.

Ven. 25.10.2019
20:00
Charleroi - PBA
Sam. 26.10.2019
20:00
Charleroi - PBA
1h40