Pièce pour 10 danseur.se.s et 1 musicien

Re:incarnation

Qudus Onikeku

Création 2020 / Première belge

Conception, direction artistique : Qudus Onikeku
Avec : Olowu Busayo, Olukitibi Bukunmi, Joshua Gabriel, Kodak Ike
, Faith Okoh, Angela Okolo, Adila Omotosho, Yemi Osokoya, Ambrose Tjark, Obiajulu Sunday Ozegbe
Musique live : Olantunde Obajeun
Vidéo, scénographie : Fernando Verlàzquez
Lumières : Mathew Yusuf
Costumes : Ambrose Tjark – Wack Ng
Diffusion : Anne-Sophie Dupoux, Olivier Talpaert

Production : The QDance Company – Lagos
Production déléguée Nigéria : The QDanceCenter – Lagos
Production déléguée France : YK Projects
Coproduction : Les Halles de Schaerbeek, La Biennale de la danse de Lyon, TPE Théâtre Paul Eluard – Scène conventionnée de Bezons, Escales danse en Val d’Oise, Théâtre National de Bretagne

 

Une co-présentation Les Halles de Schaerbeek et Charleroi danse

 

Visuels © Ayobam Ogungbe

Depuis plusieurs années, le chorégraphe et danseur nigérian Qudus Onikeku filme des danseurs de son pays qu’il interroge sur leur mémoire corporelle, sur les strates enfouies de gestes, d’énergies, de rythmes, qui les mettent en mouvement, parfois sans qu’ils en aient conscience.
Dans Re:incarnation, le chorégraphe réunit une dizaine d’interprètes de la jeune génération et rembobine le temps avec eux pour revenir au Nigéria des années 1970, et au style fusion du musicien Fela Kuti, l’afro-beat, source majeure d’inspiration pour Qudus Onikeku.
Mâtiné d’expressions récentes comme le hip hop, le dancehall ou la funky house, Re:incarnation expose, voire surexpose, la vitalité d’une jeunesse qui recycle et transforme à l’infini des expressions artistiques d’aujourd’hui et d’hier, d’ici et d’ailleurs.
Avec Re:incarnation Qudus Onikeku et ses interprètes partagent avec le public une ode à « la joie, pure et intransigeante » de la culture nigériane, dont la contemporanéité charrie les scories d’une Histoire.

Ven. 29.01.2021
00:00
Bruxelles - La Raffinerie
Spectacles
± 1h10