LOVETRAIN2020

Emanuel Gat

Première belge — "Comédie musicale" contemporaine pour 14 danseur.se.s

Musique: Ideas as Opiates, The Prisoner, The Working Hour (piano version), Mad World, Pale Shelter, Memories Fade, The Way You Are, Listen, Everybody Wants to Rule the World, The Big Chair, Shout, Famous Last Words, Sawing the Seeds of Love par Tears for Fears
Chorégraphie et lumière: Emanuel Gat
Création costume: Thomas Bradley
Réalisation costume: Thomas Bradley, Wim Muyllaert
Direction technique: Guillaume février
Créé avec et interprété par: Eglantine Bart, Thomas Bradley, Robert Bridger, Gilad Jerusalmy, Péter Juhász, Michael Loehr, Emma Mouton, Eddie Oroyan, Rindra Rasoaveloson, Ichiro Sugae, Karolina Szymura, Milena Twiehaus, Sara Wilhelmsson, Jin Young Won
Company Manager: Marjorie Carré
Coordinatrice production: Antonia Auday


Production: Emanuel Gat Dance
Coproduction: Festival Montpellier Danse 2020, Chaillot – Théâtre national de la Danse, Sadler’s Wells London, Cité musicale-Metz – Arsenal, Theater Freiburg
Soutien: Romaeuropa Fondazione, Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, Ville d’Istres, Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur, Conseil Départemental des Bouches du Rhône

Lovetrain2020 a reçu le prix du meilleur spectacle dans la catégorie danse du syndicat de la critique 2020-2021

Une coprésentation PBA et Charleroi danse

Emanuel Gat est un chorégraphe du collectif qui aime à mettre en scène la vie commune dans un espace généralement dynamique et jubilatoire qui sait trouver l’adhésion du public.
Très attaché à la musique — il lui arrive même de signer les bandes son de ses spectacles — il poursuit, avec LOVETRAIN2020, son exploration des points de rencontre entre la chorégraphie et la musique et des alliances entre le sonore et le visuel.
Il était naturel qu’il en arrive à expérimenter le genre de la comédie musicale, genre qu’il redynamise grâce aux tracks très années 80 du groupe anglais Tears for Fears et en s’appuyant sur une troupe de quatorze interprètes heureux et entièrement dédiés à la joie de danser.
Costumée par l’imagination extravagante de Thomas Bradley, somptueusement éclairée par le chorégraphe en personne, cette pièce offre tous les atouts d’une danse populaire et raffinée, savante dans sa composition et absolument généreuse avec le public qui trouvera là un moment réconfortant dans une période bien avare de plaisirs.

 

 

+

Bord de scène avec les artistes à l’issue de la représentation

Sam. 16.10.2021
20:00
Charleroi - PBA
Biennale 2021
1h20