Chœur chorégraphique pour 5 interprètes

La Chaleur

Madeleine Fournier

Création 2020

Chorégraphie : Madeleine Fournier
Interprétation : Jonas Chéreau, Madeleine Fournier, Catherine Hershey, Corentin Le Flohic, Johann Nöhles
Regards extérieurs / assistant.e.s chorégraphe : David Marques et Anne Lenglet
Lumière : Nicolas Marie
Dispositif et création sonore : Clément Vercelletto
Chef de choeur : Jean-Baptiste Veyret-Logerias
Accoucheuse de voix : Myriam Djemour
Costumes : Valentine Solé
Objets : Andrea Baglione
Reprise son : Sébastien Finck
Régisseur général : Samson Milcent
Aide construction : Pierre Bouglé
D’après l’oeuvre de Henry Purcell
 

 
Production : ODETTA
Administratrice de production : Margot Guillerm
Accompagnement a la diffusion : Teresa Acevedo
Coproduction : Charleroi danse, Centre chorégraphique de Wallonie-Bruxelles, NEXT festival (Eurometropolis Lille-Kortrijk- Tournai/BE-FR), Kunstencentrum BUDA, Atelier de Paris / CDCN, POLE-SUD – CDCN Strasbourg, Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Normandie direction Emmanuelle Vo- Dinh, Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie, TU-Nantes, scène jeune création et émergence , Service culturel de la Norville, Be my guest réseau international pour les pratiques émergentes, Théâtre du Beauvaisis – Scène nationale.
Spectacle soutenu par La Pop, le Théâtre de Vanves et Danse Dense dans le cadre de la Journée de Repérage Artistique 2020
Accueil studio / soutiens : Parallèle – Pole de production international pour les pratiques émergentes, Montévidéo Marseille, POLE-SUD – CDCN Strasbourg délocalisé à Bouxwiller en partenariat avec le THEATRE DU MARCHE AUX GRAINS, Atelier de fabrique artistique, 3 bis f, Lieux d’arts contemporains – Résidence d’artistes – Centre d’art à Aix-en-Provence.
___
Ce projet a reçu le soutien de : La Région Ile-de-France au titre de l’aide à la création, la DRAC Ile-de-France au titre de l’aide au projet, du programme Unternehmen dans la culture ! – 2020, de la SPEDIDAM, de l’ADAMI.
 
 

Une co-présentation Kaaitheater et Charleroi danse
 
Visuel © Melpomene-Muse_de_la_ Tragédie, Johann Nöhles

Formée au CNDC d’Angers, Madeleine Fournier (Paris, 1987) collabore rapidement avec des artistes visuels et chorégraphes.
Dès 2008, elle mène sa propre recherche et collabore avec Jonas Chéreau.
Ils créent ensemble plusieurs pièces et depuis 2018, la danseuse et chorégraphe ouvre une nouvelle période avec le solo Labourer qui remporte un beau succès.

Inspiré par La vie des plantes où Emanuele Coccia développe l’idée que « nos corps traversent et sont traversés par les corps des autres », sa nouvelle création s’intéresse au collectif.
Les références de La Chaleur s’aventurent également dans le répertoire de l’opéra et de la musique baroque – Purcell en particulier – pour questionner le chœur originel (« quand danse et musique n’étaient pas encore dissociés »), la mythologie et les muses.

Autant d’éléments pour élaborer « une forme à la fois spectaculaire et intime et bâtir un pont entre l’opéra et la danse expérimentale, et zigzaguer entre abstraction et fiction. »

Tout un programme !

+

Sa. 19/06 à 20:30 + 22:00
& Di. 20/06 à 16:30 + 18:00
> Vidéo / installation
CE QUI EST EN HAUT COMME CE QUI EST EN BAS
Andrea Baglione & Madeleine Fournier (FR)

Sam. 19.06.2021
21:00
Bruxelles - Raffinerie
spectacles
Dim. 20.06.2021
17:00
Bruxelles - Raffinerie
spectacles
60'