Pièce pour 3 (ou 4) performeur.se.s

Garcimore est mort

Gaël Santisteva

Création 2021 / Première belge

Conception : Gaël Santisteva
Interprétation : Ondine Cloez, Jani Nuutinen, Gaël Santisteva
et un.e invité.e surprise en alternance : Sophia Rodriguez, Micha Goldberg
Conseillère artistique : Lara Barsacq
Création lumières : Vic Grevendonk
Création sonore et musicale : Lieven Dousselaere
Création costumes : Sofie Durnez
Scénographie : Jérôme Dupraz, Sofie Durnez, Gaël Santisteva
Administration, production : Myriam Chekhemani
Communication, diffusion : Quentin Legrand / Rue Branly
Photo : © Stanislav Dobak

Production : Gilbert & Stock
Coproduction : Charleroi danse, Le Manège – Scène nationale de Reims, Malraux –Scène nationale Chambéry Savoie, théâtre_ARLES, Théâtre Cinéma de Choisy-le-Roi, Les SUBS, CIRCa – pôle national cirque Auch, UP – Circus & Performing Arts
Résidences : Charleroi danse, UP – Circus & Performing Arts, Centre culturel Jacques Franck, Kunstenwerkplaats, Latitude 50 – pôle des arts du cirque et de la rue, Kunstencentrum BUDA, Wolubilis, Maison de la Création, CIRCa – pôle national cirque Auch, Les SUBS, Théâtre Cinéma de Choisy-le-Roi, Département des Bouches-du-Rhône / Créations en résidence, Le Manège – Scène nationale de Reims
Soutien : Fédération Wallonie-Bruxelles, Wallonie-Bruxelles International, SACD, Sabam for Culture

Création novembre 2021, Festival Born to be a live, Le Manège – Scène nationale de Reims

Présenté à l’occasion du Festival UP! Biennale Internationale de Cirque

Gaël Santisteva propose avec Garcimore est mort une « fiction ambiguë« , une « version augmentée de la réalité« , enrobée d’artifices liés au spectacle: applaudissements, roulements de tambours, rires, rideau, costumes, jingle, huées, chansons… Des codes connus, questionnés, utilisés à rebours, à même de créer « une performance volontairement éloignée des stratagèmes habituels du merveilleux spectaculaire« .Et Garcimore, alors ? Ce magicien célèbre du PAF (Paysage audiovisuel français) des années 80 fut évincé de la télévision, dépassé par un monde qui allait trop vite. En se choisissant pour titre la disparition de ce héros populaire, le spectacle en fait une mascotte filigranée, discrète mais insistante. Gaël Santisteva met en exergue l’importance, dans cette pièce, de thèmes tels que la normalité, la manipulation, l’entre-deux, la dérision, la croyance voire la crédulité, le rapport à la mort et la décroissance.

Une ambiguïté persiste, pointe-t-il, « entre le fait de vouloir divertir mais aussi de demander un effort au spectateur. L’artiste de cirque est vraiment un ménestrel, même de nos jours. Et si l’artiste amuseur avait quelques idées à nous faire passer?« 

Jeu. 17.03.2022
19:00
Bruxelles - Raffinerie
Ven. 18.03.2022
19:00
Bruxelles - Raffinerie
1h15