(titre provisoire)
Pièce pour 6 danseurs

Création 2020

ZOO/Thomas Hauert

Création 2020

Concept et direction : Thomas Hauert
Créé et interprété par : Thomas Hauert, Liz Kinoshita, Sarah Ludi, Federica Porello, Samantha Van Wissen,
Mat Voorter
Danseur remplaçant : Gabriel Schenker
Musique : Thirteen Harmonies (1985), John Cage et autres musiques enregistrées (en cours)
Lumière : Bert Van Dijck
Son : Bart Celis
Costumes : Chevalier-Masson
Scénographie : Bert Van Dijck, Chevalier-Masson, ZOO

Production : ZOO/Thomas Hauert, DC&J Création
Coproduction : Charleroi danse, Les Tanneurs, La Bâtie – Festival de Genève (en cours)
Soutien : Fédération Wallonie-Bruxelles – Service de la danse, Pro Helvetia, Ein Kulturengagement des Lotterie- Fonds des Kantons Solothurn, Wallonie-Bruxelles International, Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge

Inventivité, exubérance, rigueur, réinvention:la danse qu’élabore Thomas Hauert avec sa cie ZOO semble n’avoir de limite que l’imagination et l’instant.
Sa création à venir, à nouveau nourrie de l’improvisation et de la relation à la musique, est articulée en deux axes.
D’une part les archives filmées de la compagnie, dans lesquelles le chorégraphe et les danseurs vont se plonger « pour se réapproprier ces expérimentations et intuitions« , avec l’expérience et le recul. D’autre part la bande sonore, basée sur Thirteen Harmonies (1985) de John Cage, elle-même retranscription d’une plus grande œuvre, Apartment House 1776, composée lors des célébrations du bicentenaire de l’indépendance des USA et basée sur 44 pièces chorales d’un groupe de compositeurs coloniaux. Mais, « loin de l’optimisme naïf et de la foi inébranlable (en dieu, en soi et en la conquête des terres américaines) que respirent les hymnes originaux, les sonorités de Thirteen Harmonies deviennent à la fois reconnaissables et étranges, hantées de silences mystérieux, et évoquent l’hésitation, le doute, la vulnérabilité, le regret. »

Ven. 24.04.2020
20:00
Charleroi - Les Écuries
60'