Les voix lactées

Maïte Álvarez

Un instant artistique, une proposition de Charleroi danse pendant le confinement lié au Covid-19 par les artistes chorégraphiques
Concept, dessin, voix, montage : Maïte Álvarez
Corps, lumière, couleur, cadrage : Julie Jarosz

 

Chaque voyage cache un autre voyage entre ses lignes; le chemin non emprunté et la perspective oubliée. Ce sont les voyages que je souhaite enregistrer. Pas ceux que j’ai faits, mais ceux que j’aurais pu faire, ou que j’ai peut-être faits dans un autre lieu ou à une autre époque. Je pourrais vous dire la vérité telle que vous la trouverez dans les cartes et les livres. Je pourrais vous décrire fidèlement tout ce que j’ai vu et entendu et vous offrir un carnet de voyage. Vous pourriez alors le suivre, en retraçant ces voyages avec votre doigt.
Pour les Grecs, la vie cachée exigeait une encre invisible. Ils écrivaient une lettre ordinaire et, entre les lignes, une autre lettre, écrite au lait. Le texte semblait plutôt innocent jusqu’à ce que quelqu’un sache et le saupoudre de poussière de charbon. Ce que la lettre signifiait n’avait alors plus d’importance ; ce qui comptait c’était la vie imperceptible qui resurgissait… à présent.

Extrait librement traduit en français de Jeannette Winterson, Sexing the cherry (1989).

01.05 > 30.06.2020