Marlene Monteiro Freitas

Marlene Monteiro Freitas est née au Cap Vert où elle a co-fondé la troupe de danse Compass. Elle a fait des études de danse
 à P.A.R.T.S., à E.S.D. et à la Fundação Calouste Gulbenkian (Lisbonne). Elle a travaillé avec Emmanuelle Huynh, Loïc Touzé, Tânia Carvalho, Boris Charmatz, parmi d’autres. Elle a créé: Jaguar avec la collaboration de Andreas Merk (2015), de marfim e carne – as estátuas também sofrem / d’ivoire et de chair – les statues souffrent aussi (2014); Paradis – collection privée (2012- 13); (M)imosa, co-créé avec Trajal Harrell, François Chaignaud et Cecilia Bengolea (2011), Guintche (2010), A Seriedade do Animal (2009-10), A Improbabilidade da Certeza (2006), Larvar (2006), Primeira Impressão (2005), des œuvres dont le dénominateur commun est l’ouverture, l’impureté et l’intensité. Elle a co-fondé P.OR.K, structure de production basée à Lisbonne.