Malika Djardi

Après une formation en arts plastiques, elle intègre des études supérieures en danse contemporaine à l’UQAM de Montréal puis au Centre National de Danse Contemporaine à Angers de 2009 à 2011.

Avec le solo Sa prière, crée en avril 2014 dans le cadre du festival DANSEUR de Charleroi danse à Bruxelles, elle poursuit une recherche sur la question de la performance comme objet de documentation.
Sa deuxième création, le duo Horion, a été présentée dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine Saint-Denis en mai 2016.
Elle présente 3, sa dernière création, le 11 octobre 2017 dans le cadre de la Biennale de Charleroi danse à la Raffinerie, Bruxelles.

Depuis 2011, elle a travaillé en tant qu’interprète pour Mélanie Perrier, Pierre Droulers, Joris Lacoste, Clyde Chabot, Ola Maciejewska ainsi que pour le chorégraphe Alexandre Roccoli et le projet Longing.
Pierre Droulers l’invite à reprendre le solo Les Beaux Jours pour une création au Kunstenfestivaldesarts 2017.