Malika Djardi

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Français. Voor het gemak van de kijker, is de inhoud hieronder weergegeven in de alternatieve taal. Je kunt klikken op de link om naar de actieve taal over te schakelen.

Après une formation en arts plastiques, elle intègre des études supérieures en danse contemporaine à l’UQAM de Montréal puis au Centre National de Danse Contemporaine à Angers de 2009 à 2011.

Avec le solo Sa prière, crée en avril 2014 dans le cadre du festival DANSEUR de Charleroi danse à Bruxelles, elle poursuit une recherche sur la question de la performance comme objet de documentation.
Sa deuxième création, le duo Horion, a été présentée dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine Saint-Denis en mai 2016.
Elle présente 3, sa dernière création, le 11 octobre 2017 dans le cadre de la Biennale de Charleroi danse à la Raffinerie, Bruxelles.

Depuis 2011, elle a travaillé en tant qu’interprète pour Mélanie Perrier, Pierre Droulers, Joris Lacoste, Clyde Chabot, Ola Maciejewska ainsi que pour le chorégraphe Alexandre Roccoli et le projet Longing.
Pierre Droulers l’invite à reprendre le solo Les Beaux Jours pour une création au Kunstenfestivaldesarts 2017.

Cette saison