Lucinda Childs

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Français. Voor het gemak van de kijker, is de inhoud hieronder weergegeven in de alternatieve taal. Je kunt klikken op de link om naar de actieve taal over te schakelen.

Née en 1940, Lucinda Childs entame sa carrière de chorégraphe en 1963, à la Judson School à New York. Formée, entre autres, par Merce Cunningham, elle devient l’un des chefs de file de la « danse post-moderne » américaine dans les années 1970.

En 1976, Robert Wilson la choisit pour le rôle principal d’un opéra composé par Philip Glass, Einstein On the Beach, lui permettant ainsi d’accéder à la reconnaissance internationale. À la suite de cette expérience, elle revient à la danse et s’oriente vers le minimalisme. À partir de 1979, elle travaille avec plusieurs compositeurs et concepteurs sur une série de productions à grande échelle, dont la première fut Dance. Ses créations épousent la structure musicale des œuvres composées par Philip Glass, Steve Reich ou Henryk Gorecki, rendant perceptible les infimes variations de ces musiques répétitives. Elle s’intéresse à la géométrie de la danse, découpe inlassablement l’espace à travers des chemins toujours semblables – parallèles, cercles, diagonales – sur lesquels elle construit un réseau serré de petits mouvements répétitifs. Elle se sert de la répétition pour plonger le spectateur dans un état de transe, l’entraînant loin dans un monde intérieur. Plusieurs compagnies lui ont commandé des œuvres originales. Parmi celles-ci, on peut citer le Ballet de l’Opéra national de Paris, le Pacific Northwest Ballet, le Ballet du Deutsche Oper Berlin, le Ballet de l’Opéra national de Lyon, Le ballet du Grand Théâtre de Genève, la compagnie Rambert, le Bayerisches Staatsballett et les ballets de Monte-Carlo.

Lucinda Childs est également la chorégraphe de la production de Salomé de Luc Bondy, créée à Salzbourg en 1992, et au Royal Opera Covent Garden en 1995, ainsi que de Macbeth pour le Scottish Opera en 1999. Elle a collaboré avec le metteur en scène Peter Stein sur la production Moïse und Aaron au Nederiandse Opera, Orfeo ed Euridice de Gluck pour l’opéra de Los Angeles, Farnace de Vivaldi et une nouvelle production de John Adams, Dr Atomic, pour l’opéra du Rhin en 2014. Elle a, plus récemment, chorégraphié et dirigé Alessandro de Handel, avec dans le rôle principal, Max Emanuel Cencic. En 1995, elle met en scène son premier opéra, Zaïde, pour le Théâtre de la Monnaie. À partir de 1996, elle collabore une nouvelle fois avec le metteur en scène Robert Wilson en tant qu’interprète dans sa production de La Maladie de la mort de Marguerite Duras avec Michel Piccoli. En 1998, elle participe à l’opéra White Raven, créé par Philip Glass et Bob Wilson. Elle crée en 2003 sa version de Daphnis et Chloé pour le Grand Théâtre de Genève.

Lucinda Childs reçoit la bourse Gugenheim en 1979 et le NEA/ NEFA American Masterpiece Award. En 2004, elle est élevée au rang de Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Dans le courant de l’année 2016, le Centre national de la danse à Paris a présenté la première rétrospective consacrée à Lucinda Childs organisée par Lou Forster en collaboration avec la galerie Thaddaeus Ropac.